Rechercher
  • CABINET CHEBBANI

Jean-Denis BREDIN - Avocat et Académicien




(…) « Il démontre implacablement, et huit minutes sont déjà passées.


Il accélère sa parole, il doit réfuter les arguments adverses, il pourrait s’en priver car aucun de ces arguments n’a le moindre sérieux, et il plaint son confrère.


Instant par instant il guette les juges, comme autrefois Henri Robert, il pressent les questions qu’ils se posent, il y répond aussitôt, il ne cesse d’avoir l’oeil sur le temps qui passe et sur le regard du Président.

Près de deux minutes lui restent.

En quelques mots il tente de persuader, et pourquoi pas d’émouvoir. Oui, l’équité et la vérité sont de ce côté de la barre, et la Cour confirmera ce si juste jugement.

Il saisit sa montre, il la regarde, il regarde la Cour, il a cessé de parler, la Cour écoute son silence, ce silence participe encore de sa plaidoirie.

Près de cinq secondes d’un extraordinaire silence. Mais la Cour doit passer à l’avocat suivant : « Maître, vous avez la parole… »

Armé de tout son travail, parlant à ses juges, se servant de sa langue, de sa culture, de son tempérament, cet avocat a été terriblement éloquent.

Eloquent ? Le mot le surprendrait sans doute.

Un autre temps est venu, une autre plaidoirie. Mais elle est encore loin, l’agonie de la parole. » (Extrait de "Mots et Pas Perdus" - Plon - 2005 Jean-Denis BREDIN (1929-2021)


Photographie : © Alain MINGAM/ GAMMA-RAPHO

34 vues0 commentaire